Après avoir postulé à une offre d’emploi, il peut arriver qu’un recruteur ne donne pas suite à votre candidature. Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette décision. La qualité de votre CV fait partie des principales raisons. En effet, cet élément joue un rôle important dans le processus de recrutement et l’existence d’un manque peut-être à l’origine d’un refus. Nous vous présentons 6 raisons pour lesquelles votre Curriculum Vitæ peut ne pas être retenu.

Votre CV n’attire pas l’attention

Il ne suffit pas d’avoir le bon profil pour décrocher un emploi dans une entreprise. Votre CV se doit d’être compétitif et de se démarquer au premier coup d’œil. Étant donné que vous êtes nombreux à poser votre candidature pour le même poste, vous devez impérativement mettre toutes les chances de votre côté. Pour que votre CV sorte du lot, vous devez vous appliquer à ce qu’il soit clair et concis. Pour cela, une mise en page est nécessaire. Prenez le soin d’intégrer en-tête descriptif adapté et de donner à votre CV un titre adéquat. Aussi, vos coordonnées doivent être parfaitement visibles et surtout complètes.

Vous l’aurez compris, la mise en forme de votre CV est une étape à ne pas négliger. Cela permettra au recruteur de gagner du temps, mais surtout de prendre plaisir à lire votre document.

Vous n’êtes pas le bon candidat

Il est possible que votre candidature soit rejetée en dépit du fait que vous répondiez à tous les critères. Cela survient souvent en cas de surqualification. Il vous sera alors nécessaire de mettre en confiance votre recruteur. En réalité, la surqualification est l’une des principales inquiétudes des entreprises, principalement pour deux raisons : votre prétention salariale et la crainte que vous vous ennuyez à votre poste.

En outre, vous devez éviter les mensonges ou l’exagération en ce qui concerne vos compétences ou vos expériences. Cela fait de vous une personne de mauvaise foi et donc un mauvais candidat. Ce n’est pas tout, votre CV doit exposer intégralement votre parcours. Il se peut qu’il y ait des vides, mais cela est tout à fait normal. Cela peut être dû par exemple à vos voyages, aux petits emplois, au chômage, à vos soucis de santé, etc. Évitez de les cacher à votre recruteur.

Votre CV n’est pas adapté au poste convoité

S’il est essentiel de soigner la forme de son Curriculum Vitæ, cela l’est d’autant plus lorsqu’il s’agit du fond. Votre CV doit être spécifiquement adapté à chaque candidature. En effet, si votre recruteur remarque que votre CV ne concorde pas avec le poste convoité, il est probable qu’il rejette votre candidature.

De ce fait, il est conseillé d’ajuster votre CV à l’offre d’emploi. Mettez en évidence les expériences qui conviennent à emploi désiré. En d’autres termes, vous devez mettre en lumière les compétences dont l’entreprise a réellement besoin. Notez également que votre lettre de motivation influence votre candidature. Cette dernière peut constituer un véritable atout et pourrait garantir l’accès à la phase de l’entretien d’embauche. C’est en effet l’occasion pour vous d’énoncer et de démontrer vos motivations pour l’emploi convoité.

Soyez le plus clair possible sur les raisons pour lesquelles vous souhaitez travailler pour l’entreprise. Cela est d’autant plus important dans le cas où vous seriez surqualifié pour le travail ou lorsque vous occupez déjà le poste visé dans une autre entreprise.

Vous n’avez pas une bonne réputation

Vous pouvez avoir le bon profil et les qualifications nécessaires, mais voir tous vos efforts réduits à zéro à cause de votre réputation. Aucun cabinet de recrutement ne donnera suite à votre candidature si vous jouissez d’une mauvaise réputation. Les recruteurs prennent désormais l’habitude d’enquêter sur toutes les candidatures présélectionnées comme des profils intéressants. Il s’agit d’une étape préalable à la phase des entretiens. L’objectif est de s’assurer de la bonne moralité du candidat aspirant au poste. Vous devez donc adopter de bonnes conduites en entreprises ainsi qu’une bonne attitude au terme d’un contrat professionnel. Ainsi, vous pourrez vous forger une bonne réputation.

Par ailleurs, il est essentiel de soigner votre image en ligne. Certains commentaires et certaines publications peuvent effectivement vous porter préjudice. Il s’agit notamment des contenus à caractère politique ou discriminatoire qui peuvent être la raison pour laquelle votre CV n’est pas retenu. Les agences de recrutement sont en effet pointilleuses sur ce point. Le mieux est de faire preuve de discrétion pour ne pas entacher votre image et ainsi limiter vos chances dans le monde professionnel.

Votre période d’inactivité dépasse 2 ans

Il se peut qu’un recruteur refuse votre dossier parce que votre période d’inactivité excède 2 ans, particulièrement si vous êtes commercial. Une période d’inactivité allant jusqu’à un an pourra être prise comme une année sabbatique. Cependant, si celle-ci excède deux ans, vous pourriez avoir de réelles difficultés à retrouver un emploi.

Il existe néanmoins des exceptions. C’est par exemple le cas des experts en banque finance qui n’ont plus de preuve à faire. Si vous n’êtes pas dans ce domaine, chaque trou dans votre CV devra être justifié, surtout s’ils sont conséquents. Il est donc conseillé de se servir de sa lettre de motivation pour exposer clairement et avec honnêteté les raisons de cette période d’inactivité.

Votre prétention salariale est trop élevée

La prétention salariale est l’un des éléments pris en compte pour la sélection des dossiers. Il est alors possible qu’un cabinet de recrutement refuse votre candidature si le salaire que vous exigez dépasse leur prévision budgétaire. Certains recruteurs prennent en compte le rapport entre votre âge et votre prétention salariale pour sélectionner ou non votre dossier. Par exemple, vous pourriez être jugé trop jeune pour prétendre à un salaire trop élevé. Chez d’autres, la cause du refus sera beaucoup plus liée à votre expérience ou au secteur d’activité dans lequel vous avez exercé.

Pour éviter cette situation, vous devez vous renseigner sur la grille salariale en vigueur selon le poste et le secteur d’activité. Ceci dans le but de prétendre à un salaire correspondant autant que possible aux normes du marché.

Il est également à noter qu’il existe d’autres raisons qui n’ont rien à avoir avec vous, qui peuvent cependant causer le rejet de votre candidature. Nous pouvons citer entre autres : la suspension du recrutement, la non-existence du poste visé, l’attribution du poste à autrui, ou le fait que vous étiez en course avec un postulant plus expérimenté.